Dîner Japonais

7 commentaires

Hier soir nous avons reçu notre copine Federica pour un dîner Japonais… entièrement fait… par moi-même! C’était la première fois que je faisais ça. Et j’en suis très contente. 😀

Nous avons mangé plusieurs plats:

Unohana, j’avais déjà publié la recette:

Soupe kenchin, recette déjà publiée aussi:

Et en plus de ça j’ai profité pour faire trois plats que je n’avais pas fait auparavant: des maki, des abura-age et des onigiri, je profité de les faire parce-qu’à la base des trois il y a le riz, que j’ai cuit en une seule fois.

Ingrédients:

750 ml de riz à sushi (calculés en remplissant une cruche jusqu’au niveau 750)

900 ml d’eau

1 c.s. de vinaigre de riz

3 feuilles de shiso

6 poches pour abura-age (en épicerie Japonaise)

sésame ou épices pour onigiri

1 algue nori pour onigiri

3 feuilles d’algues pour maki

9 tomates sechés

12 grandes feuilles de basilique

Procédé:

La base est de cuire le riz, donc pour ça j’ai suivi une recette prise dans un livre de cuisine Japonaise. J’ai commencé par rincer le riz: mettre le riz dans un saladier et remplir d’eau froide, tout en tournant avec une main, doucement, vider l’eau en faisant attention à ne pas renverser le riz dans l’évier 😳 et faire ça pour trois fois de suite.

Maintenant vous avez le riz, sans eau, dans le saladier, vous le tournez dans vos mains, comme pour faire du pain pendant une minute. Vous remettez l’eau pour lui faire rendre l’amidon et vous virez l’eau. En total vous rincez le riz (avec “massage”) de cette façon trois fois aussi.

Dernière étape du rinçage: comme au début, rincer à l’eau trois fois, mais cette fois-ci la dernière eau devrait sortir presque claire:

Egoutter le riz dans un égouttoir fin:

Mettre le riz dans un fait-tout avec l’eau (900 ml) et prendre sois de bien couvrir le riz avec le liquide:

Laisser tremper comme ça pendant 30 minutes. Passés les 30 minutes, à casserole sans couvercle, allumer le feu puissance moyenne et porter à ébullition, quand les petites bulles apparaissent tourner une fois le riz et couvrir pour cuire à feu bas pendant 15/20 minutes (ça dépends de temps de cuisson de votre riz: lire sur l’emballage). Passez ce temps transférer le riz dans un saladier, couvrir avec un torchon propre et laisser reposer encore 15 minutes. Votre riz est prêt et vous pouvez commencer à faire vos onigiri en premier (le riz doit être travaillé chaud/tiède pour ça). La méthode traditionnelle prévoit de se mouiller les mains dans un bol d’eau salée, prendre une bonne poignée de riz et le travailler pour former des triangles. Je n’avais pas trop confiance en moi, et comme première fois j’ai utilisé un moule à onigiri:

J’ai travaillé le riz encore tiède avec les mains mouillées dans l’eau salée, j’ai rempli le moule de riz, j’ai pressé et j’ai essayé de sortir mon onigiri en cherchant de faire le moins de dégâts possibles :mrgreen:, j’ai mis le morceau d’algue à la base, j’ai vérifié qu’ils tenaient bien débout et j’ai parsemé d’épices à base de sésame:

J’ai lu que les onigiri au Japon c’est comme les sandwiches en Europe, ils sont très versatiles, on peut les fourrer et les préparer pour des pique-niques ou des bentos…

Pour préparer les abura-age j’ai sorti une partie du riz (1/4 du total environ) et je l’ai placé dans un saladier plus petit:

j’ai arrosé avec du vinaigre de riz et j’ai ciselé trois feuilles de shiso:

Avec ce riz ainsi assaisonné j’ai rempli six poches qu’on achète déjà prêtes en épicerie Japonaise. En effet elles sont des poches faites de deux fines tranches de tofu frit, assaisonné au mirin et que je ne saurais pas par où commencer à faire…

La partie ouverte je l’ai replié et elle fait de base d’appui sur l’assiette.

Pour les maki l’histoire a été plus compliquée… il faut bien étudier la technique pour rouler l’algue, nous avons regardé des vidéos sur Youtube… et à la fin j’ai laissé faire à mon mari Tchitchio qui a plus de manualité, donc nous avons passé un carré de coton mouillé d’eau claire sur l’algue pour la nettoyer, comme on nous  expliqué aux démonstrations de cuisine Japonaise, nous avons placé le grand carré d’algue nori sur la natte, couvert avec le riz cuit, sur le riz nous avons placé la garniture choisie, dans notre cas des tomates séchées sans huile+feuilles propres de basilique frais (mettre en peu plus de riz que dans la photo, couvrir au moins la moitié de la surface de l’algue et ne pas arriver jusqu’au bords):

et mon mari a enroulé le tout. Bon, le premier pas terrible… mais le deuxième et le troisième étaient parfaits!

Ouf! On a bien travaillé en cuisine ce soir, mais quelle satisfaction! Nous avons servi le tout avec de la sauce soja et nous nous sommes régalés! Au final je n’avais pas pensé au dessert, mais fort heureusement il me restaient des fabulous cookies de Béatrice que nous avons terminé! Je vous conseille de les faire ils sont très très bons!

   
  1. Alex 29 mai 2010 à 08:24
    Alex

    He bien, tu as bien travaillé ! Bravo ! Toutes ces petites choses sont bien jolies ! 🙂
    Franchement, après ça tu méritais bien de manger de bons cookies ! 😉


  2. Mlle Pigut 29 mai 2010 à 10:20
    Mlle Pigut

    Owahou c’est toute une science! Joliement réussi, bravo!


  3. Nathalie 29 mai 2010 à 11:43

    C’est vraiment inspirant! Et les photos magnifiques. 🙂


  4. Béatrice 31 mai 2010 à 12:29
    Béatrice

    Y’a pas d’épicerie japonaise à Dijon….il va falloir que j’aille zoner à paris et dévaliser les Frères tang…
    J’ai bien les moules à nigiri mais en fait, je fourre souvent avec le reste de mes repas : steak de soja, légumes ratatouille…bon, Ok, ça n’est pas trop jamponsant…
    Bravissimo et merci pour ce partage Pizza Pie:)


  5. Pizza pie 31 mai 2010 à 14:27
    Pizza pie

    On y a été il y a… une ou deux semaines… je ne me rappelle plus exactement! Je m’amuse beaucoup à chaque fois! Nous allons à celui de Vitry, que je crois il est le plus grand, sinon je vais chez Kioko pour les produits Jap plus pointus… Il me semble d’être transportée dans un autre monde! Histoire de rêver pour un peu de temps 🙂


  6. Nausica 2 juin 2010 à 09:47

    oh joli boulot 😉

    je fais aussi mes sushis variés : nigiri, maki etc… faudrait que je mette aussi la recette ici, mais c’est vrai que pour rouler les maki c’est pas évident à expliquer mais à faire je trouve pas ça vraiment dur au final faut prendre simplement le coup de main…

    J’adore la cuisine asiatique en générale et la japonaise je la trouve très fine !!

    En tout cas bravo encore à toi ^^


  7. Pizza pie 2 juin 2010 à 11:28
    Pizza pie

    Merci à toi Nausica 🙂
    J’ai vu sur la toile de jolies tentatives de reproduction du goût du poisson… avec des algues etc. On ne sait jamais, peut-être un jour on pourra faire un happy-sushi sans poissons mais qui sent la mer! 🙂
    À développer…



Ajouter un commentaire

VeganWIZ.fr


© NRG30 S.r.l.
P.IVA 06741431008
tel. +39 0636491957
fax +39 0636491958

Info

qui nous sommes
pour collaborer
articles RSS articles RSS
Privacy policy
Cookie policy

Show Biz Network

ziogiorgio.it
zioforum.it
musicusata.it
ziomusic.it
integrationmag.it

 

ziogiorgio.com
ziogiorgio.de
ziogiorgio.es

 

ziogiorgio.fr
lightsoundjournal.com

VeganOK Network

promiseland.it
veganblog.it
veganok.com
biodizionario.it

 

veganwiz.com
veganwiz.es
veganwiz.fr