Lasagne de tofu déstructurées

4 commentaires

Je voulais créer un plat avec le tofu comme ingrédients principal, mais différent, d’effet et surtout bon. J’ai vu que maintenant il y a les feuilles de tofu en commerce mais j’ai pensé qu’elles sont trop fines pour mon plat. J’aurais pu trancher le tofu… mais le goût est trop fade, alors j’ai aromatisé le tofu et je lui ai donné la forme que je voulais.
Un bon résultat: tendre, satisfaisant, gourmand.

Ingrédients:
Pour les “lasagne”:
1 tofu tout prêt d’environ 260/270 gr
lait de soja bio
eau
sel
cube végétal bio
2 c.àc. bombées de agar agar
1 c.às. de fécule de maïs
sauge finement hachée un peu

Pour la farce:
1 petit poireau
450 gr de pulpe de potiron
1 cm de gingembre
sel
cube végétal bio
eau

Pour la finition:
1 petit oignon rouge
1 c.às. de vinaigre de cidre
1 c.àc. de sucre de canne
graines de sésame

Procédé:

Les lasagne “à faire le jour avant”:
Couper en dés le tofu, dans une casserole le pocher avec très peu d’eau chaude un peu salée et aromatisée avec le bouillon végétal.
Laisser mijoter quelque minute.
Transférer tout dans un verre gradué et mixer finement pour obtenir une crème fluide.
Ajouter le lait de soja jusqu’à arriver à 600 ml.
Mettre dans une casserole, ajouter la sauge hachée, goûter et si nécessaire régler l’assaisonnement.
Ajouter l’agar agar, la fécule de maïs et encore  100-150 ml d’eau.
La texture dépendra du type de tofu.

Les quantités indiquées sont par rapport à ma préparation, chaque tofu a une texture différente, donc l’ajout de liquides et agar agar peut varier.
La crème doit rester dense mais fluide.
Faire bouillir quelque minute et verser dans deux boîtes en plastique (les miens étaient de cm 13×21) jusqu’à un épaisseur de 3-4 mm pas plus.
Réserver au frigo.
Quand l’agar agar agira le tofu deviendra assez compact de pouvoir le manier.

Comment procéder pour la farce:
Cuire le potiron dans très peu d’eau salée avec le gingembre épluché et une pointe de bouillon cube végétal.
Pendant que le potiron est en train de cuire hacher finement le poireau et le faire rissoler dans une poêle.
Mixer le potiron, désormais cuit, avec le gingembre.
Transférer la purée cuite dans la poêle avec le poireau, laisser évaporer un peu de liquide de trop et régler de assaisonnement si nécessaire. Laisser refroidir.

La finition:
Hacher l’oignon en tranches de  3-4 mm d’épaisseur, le faire rissoler dans un peu d’eau dans une petite poêle.
Quand l’eau sera évaporée déglacer avec du vinaigre de cidre et ajouter le sucre de canne: laisser caraméliser quelque minute.
Réserver l’oignon cuit: il nous servira comme décoration finale.

Dresser la lasagna:
Avec un geste sûr tourner les boîtes avec le tofu sur du papier sulfurisé pour le demouler.
Couper à moitié les deux morceaux de tofu.
Transférer un premier morceau de tofu sur l’assiette et étaler la crème de potiron.
Poser un deuxième morceau de tofu en biais et couvrir avec encore un peu de crème de potiron.
Décorer avec l’oignon et parsemer avec le sésame.
Il est préférable de chauffer le plat ainsi préparé au micro-ondes: le tofu reste assez tendre et il serait périlleux de le transférer d’un plat à four à l’assiette!
Sinon on pourra utiliser des plats à four individuels et chauffer tout quelque minute au four normal.
Les petits triangles oranges je les ai formés en mélangeant la crème de potiron au tofu en surplus quand j’ai préparé les “lasagne”: j’en ai sorti une petite crème à démi solide très bonne.

J’ai voulu créer ces lasagne déstructurées pour en faire quelque chose de chorégraphique et original sans mettre de côté le goût. Pour nous ça a été un super dîner et mon mari a aimé beaucoup!
Le tofu a une texture unique: tendre mais soutenue, les saveurs forment un mix original et c’est moins difficile de ce qu’on pourrait penser: c’est plus long à expliquer qu’à exécuter!!!!

Chef: Felicia

   
  1. Valérie Moncan 28 septembre 2010 à 11:53

    C’est une idée génialissime, ces lasagnes tofu-agar ! Cela m’ouvre plein de perspectives 😉
    Une seule réserve (je vais passer pour la râleuse de service, mais tant pis !) : le micro-ondes déstructure toutes les cellules des aliments, les rendant antinutritionnels (et mauvais, et caoutchouteux d’ailleurs). Le système des plats individuels, dans ce cas, est en effet préférable, et de loin !


  2. Pizza pie 28 septembre 2010 à 12:55

    J’utilise beaucoup le micro-ondes 😯
    Mais en ce cas spécifique je préférerais moi aussi les plats individuels (j’en ai des carrés en Pyrex de Ikea parfaits).


  3. Valérie Moncan 28 septembre 2010 à 13:24

    Il y a plein d’articles concernant le micro-ondes, et le problème est connu depuis des années (le business engendré par ces fours est trop important sans doute pour qu’il soit interdit pour l’instant), mais je t’invite à lire cet article par exemple, qui est assez bien écrit, en tout cas qui permet une première approche ; les études scientifiques sérieuses ne manquent pas, c’est extrêmement nocif, bien sûr je n’en ai pas chez moi, et je demande qu’on ne l’utilise pas pour réchauffer les plats de mes enfants lorsqu’ils sont à l’extérieur.

    http://www.avmaroc.com/forums/archive/o_t__t_5594__les-fours-micro-ondes-=-danger-pour-la-sant%C3%89-.html


  4. Pizza pie 28 septembre 2010 à 13:29

    Le genre d’info que j’aime bien connaitre… j’évite tout ce qui est dangereux, j’avais entendu parler de ça, mais je n’ai jamais lu rien… Je le ferai maintenant avec attention! Merci 🙂



Ajouter un commentaire

VeganWIZ.fr


© NRG30 S.r.l.
P.IVA 06741431008
tel. +39 0636491957
fax +39 0636491958

Info

qui nous sommes
pour collaborer
articles RSS articles RSS
Privacy policy
Cookie policy

Show Biz Network

ziogiorgio.it
zioforum.it
musicusata.it
ziomusic.it
integrationmag.it

 

ziogiorgio.com
ziogiorgio.de
ziogiorgio.es

 

ziogiorgio.fr
lightsoundjournal.com

VeganOK Network

promiseland.it
veganblog.it
veganok.com
biodizionario.it

 

veganwiz.com
veganwiz.es
veganwiz.fr