Purée de patates douces en curry au lait de coco

13 commentaires

Voici aujourd’hui un plat que j’aime proposer au resto, et que j’avais réalisé lors du stage d’énergétique que nous avons reçu ; plusieurs stagiaires en souhaitaient la recette : cette purée est en effet délicieusement exotique, gourmande à souhait et en même temps très rapide à faire.
Je l’avais servie, comme sur la photo, accompagnée de tempeh en crumble … absolument délicieux ! J’aime bien la proposer aussi avec des saucisses végétales, j’en fais de plusieurs sortes : avec une base de Protéines de Soja Texturées, ou bien à partir de tempeh et haricots blancs … tout le monde adore ; en fait, cette purée s’accorde très bien avec quelque chose de « viandeux » (gros guillemets bien sûr 😉

Ingrédients pour une dizaine de personnes :

1,5 kg de purée de patates douces
200 g d’échalotes ciselées (que l’on peut remplacer par des oignons)
2 cs d’huile d’olive
25-30 cl de lait de coco, ou un peu plus
Epices du curry : coriandre, fenugrec, curcuma, cumin, poivre noir, cannelle, moutarde, gingembre, girofle, piment
sel de l’Himalaya

Procédé :

Faire cuire les patates douces dans leur peau au four ou, mieux, à l’omnicuiseur.
Omnicuiseur :
2 cs d’eau sous la grille
Haut : maxi de 50 mn à 1 heure
Bas : maxi 25-30 mn, puis mini

Four traditionnel :
Faire cuire de 50 mn à 1 heure à 180°.

Les durées de cuisson ne sont qu’indicatives, tout dépend de la taille des patates douces, qui est très variable. Il faut tester avec la pointe d’un couteau, la patate doit être très moelleuse, surtout pas ferme ; bien entendu, il ne faut pas prolonger inutilement la cuisson non plus, sinon les patates douces vont se dessécher et durcir.
Les éplucher une fois un peu refroidies, et les écraser dans un grand plat à l’aide d’un pilon à trou (Ou d’une fourchette ! Mais vous aurez plus de mal si vous en faites une grande quantité).

Faire alors revenir les échalotes dans l’huile d’olive avec le curry (j’en mets pas mal !). Une fois bien fondues, ajouter le sel et la purée de patates douces, la faire revenir elle aussi, afin de bien l’imprégner des parfums (ajouter éventuellement du curry), puis incorporer progressivement le lait de coco, jusqu’à la consistance souhaitée ; là encore, les quantités de lait de coco ne sont qu’indicatives : cela dépend des patates douces elles-mêmes, et de la consistance que vous souhaitez, plus ou moins onctueuse.
Vous mélangez bien tout le lait, vous ajustez en sel et curry, et voilà c’est fait !
Il ne vous reste plus qu’à vous régaler, avec la garniture de votre choix.

Petite précision :
Je n’utilise pas souvent de mélange tout prêt d’épices, je préfère ajuster selon le plat que je fais, mais le mélange cité ici est délicieux et convient bien à cette recette minute, il s’agit du « curry indien » de chez Masalchi, bien sûr bio ; une marque que je vous recommande vivement !

   
  1. Marina 4 avril 2011 à 14:40

    Intéressant, je vais peut être essayer demain 🙂


  2. Cuisine POP 4 avril 2011 à 14:54

    Quelle bonne idée d’associer la lait de coco et la patate douce. Par contre, mon supermarché Bio ne propose plus de patates douces…il va me falloir attendre sept/oct…


  3. Valérie Moncan 4 avril 2011 à 15:31
    Valérie Moncan

    Oui en effet, les parfums s’associent parfaitement ; la patate douce se cultive dans les pays tropicaux, où elle pousse et se récolte toute l’année !! (j’ai vécu en Guyane)Il n’y a pas de saisonalité comme sous nos latitudes.


  4. Pizza pie 4 avril 2011 à 17:39
    Pizza pie

    Je n’ai qu’une petite patate douce solitaire… 🙁 Mais je serais tentée également de faire la recette… mumble mumble… comment trouver encore de patates douces bio??? Je dois réfléchir… 😆
    Ta recette est très bonne aussi… c’est bien dommage de manger deux seules fois par jour!!! 😉


  5. aëlys 4 avril 2011 à 19:27

    Crumble de tempeh, voilà quelque chose qui pourrait me réconcilier avec ce met bizarre.

    J’aimerai bien connaitre tes recettes de saucisses ! J’ai déjà testé une recette de Mamapasta qui m’avait bien plu, je voudrai en tester d’autres. Et le top, ça serait des saucisses végétales qui se plairaient sur un barbecue…


  6. Marina 5 avril 2011 à 14:52

    Succulent 🙂
    ça fait très antillais cela me fait penser à du boudin antillais :/ lol (moi qui ne peux plus en manger lol)


  7. Valérie Moncan 6 avril 2011 à 22:55
    Valérie Moncan

    Aelys, c’est du tempeh “crumblisé”, pas du tempeh avec un crumble par-dessus, cela ne se marierait pas du tout, le tempeh est déjà très consistant par lui-même. Le tempeh que l’on fait soi-même est bien meilleur que celui tout fait, même bio ; il a un parfum de champignons frais irrésistible. Des saucisses vg qui se plairaient sur un barbecue, c’est possible avec les saucisses à base de PST ; j’ai fait qq changements, mais je crois bien que j’en avais pris l’idée chez Mamapasta, donc regarde chez elle ; mais il ne faudrait pas les laisser longtemps ; le barbecue, c’est à peine de la cuisine, c’est quand même un truc un peu préhistorique qui s’accommode mieux de cuisses de bisons grillées que de vraie cuisine ! Du moins, c’est mon avis, ce que je trouve bon dans un barbecue, c’est tout ce qui n’est pas cuit au barbecue 😉
    C’est vrai ça Marina, je n’y avais pas pensé avant, mais c’est tout à fait antillais : un mélange d’influences d’Inde et d’Afrique.


  8. Ambre 12 avril 2011 à 11:42
    Ambre

    Merci Valérie pour cette délicieuse recette, nous avons adoré. il en restait un peu je l’ai mélangé avec une purée de carottes, s’était super bon ! j’ai mis un petit billet sur mon blog 😉


  9. Ombral 29 mai 2011 à 12:24

    J’en ai fait 2 fois, un vrai régal !


  10. cycy 26 novembre 2011 à 12:20

    je viens de me faire cette recette pour midi, miam miam miam


  11. Ludivine 6 décembre 2011 à 19:57

    Bonjour,
    Merci pour cette excellente recette ! Je l’ai testée à l’instant avec les moyens du bord : cuisson au cuit-vapeur, écrasement manuel et remplacement du lait de coco par de la crème de coco. Dégustation avec un palet soja curry pavot histoire de rester cohérent 😉
    Encore une bonne recette irrésistible pour expliquer en pratique comment bien se nourrir en étant végétalien(ne).


  12. Patricia 17 avril 2014 à 15:06

    Une recette parfaite également pour ceux qui suivent la cure Cabot!
    Je l’ai proposée dans mes menus de cette semaine, pour dimanche soir!
    Il y a un lien ici pour la recette!
    Merci du partage & bonne fin de semaine …


  13. Sophie 19 janvier 2016 à 09:50

    Bonjour Valérie,
    Rien que de lire la recette me fait saliver !
    Merci de l’avoir partager avec nous.
    Petite question subsidiaire : vous parlez de cuire les patates au four.
    Pourriez-vous, SVP, préciser comment on s’y prend.
    Faut-il mettre de l’eau à côté, ou les patates dedans ou…
    D’avance, merci !
    Sophie



Ajouter un commentaire

VeganWIZ.fr


© NRG30 S.r.l.
P.IVA 06741431008
tel. +39 0636491957
fax +39 0636491958

Info

qui nous sommes
pour collaborer
articles RSS articles RSS
Privacy policy
Cookie policy

Show Biz Network

ziogiorgio.it
zioforum.it
musicusata.it
ziomusic.it
integrationmag.it

 

ziogiorgio.com
ziogiorgio.de
ziogiorgio.es

 

ziogiorgio.fr
lightsoundjournal.com

VeganOK Network

promiseland.it
veganblog.it
veganok.com
biodizionario.it

 

veganwiz.com
veganwiz.es
veganwiz.fr