Ragout Valérie

2 commentaires

Voici une bonne façon de manger les protéines de soja texturée que j’ai découvert… en train! Je vous raconte l’histoire de cette recette: dernièrement je suis allée souvent en Italie pour mon travail avec VeganOK-EXPO, j’en ai publié les reportages sur Promiseland.it… pendant un de mes voyages, sur un train français, il y avait une fille qui faisait la serveuse et passait avec le chariot pour vendre café, croissants etc. pour le petit déjeuner. En sachant très bien qu’il n’y avait rien pour moi j’ai quand même posé la fatidique question pour savoir si les produits contenaient lait, œuf, miel… cette fille, que j’appellerai Valérie pour commodité, me répond que oui ils en contenaient, après un moment elle se tourne vite et me demande: “Mais est-ce que vous êtes vegan?”. Wow je me suis étonnée mais je lui ai répondu que oui, bien sûr. Je lui ai raconté ce que j’étais en train d’aller faire en Italie, je lui ai parlé de notre organisation et je lui passé la carte de visite de Veganwiz pour voir les recettes. Nous avons parlé un peu des sujets qui nous intéressent tous et après elle est retournée à son travail. Histoire terminée? Naaaaa! Parce-qu’elle restait un peu en Italie et nous nous étions échangées les numéros de portable. Le jour que je devais rentrer à la maison nous nous sommes échangées des sms et on a découvert qu’elle aurait travaillé sur le même train que je prenais aussi. Alors elle m’a demandé si j’aurais aimé manger le ragout de soja qu’elle avait préparé pour son dîner. Curieuse je lui ai écrit tout de suite que oui! Aussi parce-que pour moi il est toujours difficile de préparer une bonne recette avec le soja texturée: jamais une qui me satisfait. J’avais dans mon sac un plat préparé en barquette que j’ai mangé à midi et le dîner c’est Valérie qui me l’a offert. Deux vegan sur le même train! Une concentration au mètre carré inespérée! La chose marrante a été qu’elle m’a mis le ragout dans les barquettes comme aux autres voyageurs et me l’a servi à ma place comme elle faisait avec les autres qui avaient passé commande au restaurant, avec la mini baguette chaude, le plateau etc. mais au lieu de me donner les autres plats (qui puent un peu aussi: disons-le!) j’avais mon beau plat vegan et nous nous sommes amusées beaucoup, surtout quand elle est passée chercher le plateau et je l’ai félicitée en lui disant que jamais j’aurais cru qu’en train on pouvait manger aussi bien! Je pense que les autres voyagers on du penser que je suis folle, ou que j’ai mauvais goût… en réalité, sous leurs yeux ignares je crois que le premier plat vegan de l’histoire de la SNCF a été servi!

Et voici le vrai plat que j’ai mangé en train (photo prise avec le portable)! À la maison j’ai fait la recette, je l’ai tellement aimée que je pense deviendra ma recette préférée avec le soja texturée. :-)

Ingrédients:
80 g de soja texturé en gros morceaux
2 aubergines moyennes ou une grande
2 poivrons verts fins et longs, parfumés
2 cc de bouillon végétal en poudre (d’habitude j’utilise le Sapori parce-que sans glutamate et avec peu de sel c’est mon préféré)
15 olives noires dénoyautées
4 piments piquants séchés (ou combien vous en voulez mettre)
6 CS d’huile de sésame
400 ml de sauce tomate
1 branche de céleri haché fin
1/2 cc de céleri sec en poudre
1 cc d’origan en poudre
2-3 CS de sauce de soja shoyu

Préparation:
Mettre environ deux litre d’eau dans une casserole, ajouter le bouillon végétal en poudre et porter à ébullition. Ajouter le soja texturé et laisser mijoter dix minutes. Égoutter et laisser refroidir pour pouvoir la toucher. Couper les morceaux à moitié. Couper en cubes les aubergines lavées et leur laisser la peau. Sauter dans l’huile aubergines et céleri. Ajouter les poivrons lavés, épépinés et coupés en tranches, ajouter les olives noires, les piments, céleri et origan en poudre. Quand les aubergines seront dorées déglacer le fond de la poêle avec la sauce de soja, ajouter le soja texturé et mouiller avec la sauce tomate. Laisser cuire à feu moyen-bas et à poêle couverte pendant 25 minutes., surveiller de temps en temps s’il est nécessaire d’ajouter de l’eau, ou si vous en avez réservé du bouillon végétal.
Nous voici à Milan le jour de mon anniversaire: le jour avant c’était l’anniversaire de Sauro et donc voici une des tartes au citron que le restaurant vegan où on avait diné nous avait préparé. Ici on est avec les responsables Vegusto pour l’Italie, Sauro avec sa femme Renata et moi à droite.
À l’intérieur du YogaFestival de Milan nous avions loué une zone que nous avons installé et complétement dédié au vivre vegan, ici les jours avant pendant les travaux.
Ici Marco Urbisci nous parle de son livre dédié au régime cru que je suis aussi en train de commencer à suivre, grâce à lui. Maintenant Marco est devenu aussi modérateur sur le Forum de Promiseland, pour la catégorie dédié au manger cru et vegan.
Ici je suis avec Laura, la responsable des cours de cuisine de Veganblog.it. À Milan notre espace s’appelait VeganOK-EXPO et nous avons profité pour faire un cours de cuisine vegan de recettes orientales.
Voici Claudia Maffi, une maman vegan, avec son enfant Andrea: elle a longuement parlé de son expérience dans le coin dédié aux conférences. Claudia est modératrice du Forum pour la catégorie nouveaux nés et premiers mois de vie vegan.
Pendant ces trois jours j’ai eu aussi la chance d’assister à un cours de pâtisserie vegan donné par le Chef Simone Salvini, Chef cuisinier du restaurant végétarien Joia de Milan (une étoile Michelin), le voici avec ses assistants.
Ses muffins sans sucre: sucrés avec de la crème de dattes, ils étaient simplement parfaits!
Truffe au chocolat vegan.
Dessert au chocolat avec mousse et paillettes de vrai or. Simone Salvini a une école de haute cuisine à Milan qui s’appelle Organic Academy.
Allé tous déchaussés! À gauche Giorgio: la personne qui m’a convaincue! 😉
Ici Giorgio pendant sa conférence, de dos on peut voir deux autres amis: eux aussi déchaussés ils étaient arrivés de la Suisse nous dire bonjour. C’est grâce à Giorgio et à son association “Vivere scalzo” (Vivre déchaussé) si j’ai décidé de vivre plus librement et sans chaussures moi aussi!
Sea Shepherd Conservation Society a fait une présentation de son travail chez nous. Nous les soutenons beaucoup et à chaque événement nous les invitons pour expliquer au publique leur travail.
Et voici une photo de acrobatic yoga… WOW!

   
  1. aëlys 20 novembre 2011 à 11:35

    Une formidable histoire, et une recette qui parait fameuse !! Avec 6 CS d’huile de sésame, ça ne peut être que sublime lol.
    Moi aussi j’ai du mal avec les protéines de soja en gros morceaux, je suis rarement satisfaite du résultat, du coup j’ai bien envie d’essayer cette recette.


  2. Pizza pie 21 novembre 2011 à 13:57
    Pizza pie

    Oui: je la conseille! Elle est rentrée de droit parmi mes préférées! 🙂



Ajouter un commentaire

VeganWIZ.fr


© NRG30 S.r.l.
P.IVA 06741431008
tel. +39 0636491957
fax +39 0636491958

Info

qui nous sommes
pour collaborer
articles RSS articles RSS
Privacy policy
Cookie policy

Show Biz Network

ziogiorgio.it
zioforum.it
musicusata.it
ziomusic.it
integrationmag.it

 

ziogiorgio.com
ziogiorgio.de
ziogiorgio.es

 

ziogiorgio.fr
lightsoundjournal.com

VeganOK Network

promiseland.it
veganblog.it
veganok.com
biodizionario.it

 

veganwiz.com
veganwiz.es
veganwiz.fr